Hypnose Ericksonienne Thérapie Brève

Formation spéciale "Hypnose et kinésithérapie". Jeanne-Marie Jourdren et Elodie Teyssier

Formation Hypnose Medicale - vendredi 25 mai 2018 - 16:48
Formation pour les kinésithérapeutes en complément d'une formation de base en hypnose médicale Prochaine session: Du 1er au 4 octobre 2018 Public concerné: Kinésithérapeutes et tout professionnel de santé intéressé par le mouvement et la douleur chronique Pré-requis : Avoir suivi la formation de base en hypnose médicale de 9 jours au CHTIP ou dans un institut de la CFHTB. Durée : 4 jours Formatrices : Jeanne-Marie Jourdren, Kinésithérapeute et Elodie Teyssier, Kinésithérapeute 1er au 3 Octobre (Jours 1 à 3) : Revenir à l’essentiel: le corps et ses ressources - Jeanne-Marie Jourdren La marche, la façon de se mouvoir et tous les rythmes du corps sont une magnifique métaphore de la manière dont les gens avancent dans leur vie. L’observation de ces compétences qui allient motricité et sensorialité, informe le thérapeute sur les ressources du monde intérieur du patient.

La kinésithérapie est le soin du mouvement et le soin par le mouvement.
Notre métier est d’aider le patient à se remettre en mouvement, à retrouver ou recréer un mouvement pour bouger et avancer.
Bien plus qu’un simple apprentissage ou réapprentissage du mouvement, cette réadaptation intègre les sensations et toutes les émotions qui y sont reliées. Toutes ces ressources sensitives, motrices et émotionnelles forment le monde intérieur du patient. L’utilisation de ces nombreuses ressources constitueront la base des séances d’hypnose.

Ces trois jours de formations, nous amènerons à connaître et reconnaîre les bases fondamentales de la motricité, de la sensorialité et les émotions associées afin d’aider le patient à équilibrer son monde intérieur suffisamment pour continuer son chemin de vie en toute autonomie. Des outils simples et efficaces pour tous thérapeutes quelques soient leurs champs de compétences.

Programme

Journée 1:
Les cartes de représentations du monde: le VAKOG
L’accès à la carte du monde du patient pour créer une co-naissance
Du récit au monde intérieur
Les bases essentielles à la motricité et leurs outils hypnotiques

Journée 2:
La remise en mouvement du patient aigü et chronique
La recherche de l’équilibre dans le déséquilibre des cycles de vie

Journée 3:
La réassociation fonctionnelle
Mouvements et Qi libre pour l’autonomie du patient

4 Octobre (Jour 4) : L'hypnose et la communication thérapeutique deux outils à intégrer dans notre quotidien de kinésithérapeute - Elodie Teyssier Je vous propose une journée de pratique autour de l'utilisation de nos outils hypnotiques afin d'améliorer notre posture de praticien en la rendant confortable, vivifiante pour nous thérapeute et aussi pour le patient.
Les utiliser aussi dans la détermination d'objectif de séance avec notre patient dans l'esprit ericksonien (optimisation de ses ressources et capacités ).
Et aussi comment l'inclure dans vos pratiques spécifiques ( rééducation neuro, périnéale , traumato, rhumato ...).
Infos pratiques Dates : Du 1er au 4 octobre 2018
Durée : 4 jours

Lieu de la formation :
Espace hermès
10 Cité Joly
75011 Paris

Tarifs:
*Elèves et adhérents du CHTIP / UTHyL: 750€
*Professionnel de santé formé à l’IFH ou dans un institut de la CFHTB: 850€
*Internes/étudiants : 560€
*Convention de formation continue : 1000€



Prise en charge précoce par hypnose d'un syndrome de seconde victime après une erreur d'injection en salle de réveil

Hypnose Ericksonienne - vendredi 25 mai 2018 - 12:38
Dr Gil Hubert, médecin anesthésiste 7ème Congrès International Hypnose et Douleur. Formation Continue en Hypnose Ericksonienne, Hypnose Médicale JEUDI 14 JUIN de 17 h 00 à 17 h 30 Conférence : Autre Niveau : Débutant, Intermédiaire, Expert En anesthésie, la culture sécuritaire a pour but d’éviter des incidents au cours de la prise en charge des patients avec en particulier des check-lists.
Malgré toutes ces précautions, des erreurs médicales surviennent encore, souvent après un enchaînement de dysfonctionnements. L’équipe soignante va alors tout faire pour éviter un dommage chez le patient ; et elle y arrive souvent.

Mais parallèlement à cela, les soignants impliqués dans ces événements peuvent être traumatisés et développer un syndrome de seconde victime.
L’hypnose, dans l’esprit de soignants, est un outil indispensable pour améliorer la prise en charge des patients.

À propos d’un cas clinique, nous allons illustrer que l’hypnose peut aussi être utile pour la prise en charge d’un soignant, devenu patient, en souffrance aiguë, après une situation de soin ayant généré un stress majeur et un syndrome de seconde victime.



Objectifs
• Synthèse sur le syndrome de seconde victime encore méconnu par une majorité de soignants
• Sensibiliser les soignants au dépistage précoce de cette pathologie.
• Illustrer que l’hypnose est utile voire indispensable, seule ou associée à d’autres techniques, pour la prise en charge précoce de certains états de stress aigus subis par les soignants.

Liste des Mots-clés :
Bienveillance, PTSD, SSPI, Burn-out
Diffusé par hypnose-ericksonienne.org

Et pourquoi pas… une hystérectomie avec hypnose ?

Hypnose Ericksonienne - vendredi 25 mai 2018 - 00:54
Céline Houssin, manipulatrice IRM - Benoît Destres, manipulateur IRM 7ème Congrès International Hypnose et Douleur. Formation Continue en Hypnose Ericksonienne, Hypnose Médicale JEUDI 14 JUIN de 12 h 00 à 12 h 30 Conférence : Autre Niveau : Débutant Quand on fait des formations de communication thérapeutique et d’hypnose pour aider les patients… on aimerait avoir la chance de rencontrer une personne qui puisse nous apporter cette aide pleine de douceur quand on devient à notre tour patient. Malheureusement, ce n’est pas toujours le cas.

Comme tout le monde, il nous arrive parfois de vivre le chaos, d’avoir des épreuves à affronter… Malgré tout les outils qu’on nous enseigne pour mieux vivre les choses et dépasser les aléas de la vie… la transe d’alerte n’est jamais loin, surtout sur des terrains inconnus.

Il y a peu de temps j’ai subi d’une hystérectomie. J’ai eu « la chance » qu’on me propose une rachianesthésie, bien que cette intervention ne soit pratiquée que sous anesthésie générale dans cet établissement.
Cette chance m’a donné l’opportunité d’utiliser mes ressources et l’auto-hypnose pour affronter au mieux ce combat intérieur. L’hypnose m’a apporté énormément de confort et de douceur pendant et après cette chirurgie éprouvante, inconsciemment elle a aidé une partie de moi à accepter ce changement. En effet, le symbole de la féminité repose en partie sur cet organe qui donne la vie…

J’aimerais partager mon expérience pour montrer à quel point l’hypnose est un outil puissant et indispensable pour affronter ces moments difficiles.
Je souhaiterais également témoigner des limites que j’ai rencontrées et de l’atout d’une alliance thérapeutique.
Comme a dit Sénèque : « Ce n’est pas parce que les choses sont difficiles à faire qu’on ne les faits pas, C’est parce qu’on ne les faits pas qu’elles sont difficiles »
En effet, un soignant connaissant cette chirurgie aurait pu m’aider pousser les limites, et m’apporter un cadre plus sécurisant.
Si je partage cette expérience c’est pour dire qu’il faut oser, en tant que patient et en tant que thérapeute, aller vers l’inconnu… et ouvrir de nouveaux horizons.



Objectifs
• Retour expérience avec l’auto-hypnose : les atouts et les limites.
• Intérêt hypnose et des suggestions PH pendant/ après hystérectomie
• Atout d’une alliance thérapeutique et d’un accompagnement hypnotique.

Liste des Mots-clés :
Auto-hypnose, Anesthésie locorégionale, Anticipation du futur, Anxiété, Ressources, Sécurité

Diffusé par hypnose-ericksonienne.org

L’analgésie pour les soins courants

Hypnose Ericksonienne - jeudi 24 mai 2018 - 19:08
Dr Philippe Houssel, médecin anesthésiste 7ème Congrès International Hypnose et Douleur. Formation Continue en Hypnose Ericksonienne, Hypnose Médicale JEUDI 14 JUIN de 14 h 30 à 16 h 00 Atelier Démonstration Vidéo : Douleur aiguë Niveau : Débutant, Intermédiaire, Expert Les soins quotidiens sont souvent à la source d’inconfort pour le patient.
Les difficultés rencontrées font que les soignés passent en transe négative spontanée.

Quels sont les outils dont le thérapeute dispose pour ramener le patient en transe positive ?
Quelles sont les techniques analgésiques utilisables en pratique courante sans augmenter la durée des soins ?

À base de vidéo et de démonstrations vous pourrez découvrir ou réviser différentes techniques :
• La confusion
• Le gant magique
• Les crayons magiques
• Les verres d’eau



Mots-clés :
Transe négative et de confort, Analgésie, Confort, Hypnose aquatique, Réification
Diffusé par hypnose-ericksonienne.org

Acu-hypnose: acupuncture et hypnose en douleur chronique

Hypnose Ericksonienne - jeudi 24 mai 2018 - 00:51
Dr Jean-Michel Herin, médecin anesthésiste 7ème Congrès International Hypnose et Douleur. Formation Continue en Hypnose Ericksonienne, Hypnose Médicale VENDREDI 15 JUIN de 14 h 30 à 16 h 00 Atelier Pratique : Douleur chronique Niveau : Débutant, Intermédiaire, Expert La particularité de ma pratique est que, pendant que les aiguilles sont en place, je vais faire une transe hypnotique avec induction d’une dissociation, travail dans la transe, puis ré-association. Voici « l’hypno-puncture » ou encore « hypno-acupuncture ». Je préfère « l’acu-hypnose ».

La première séance dure environ dix minutes et est comprise dans le temps de la première consultation. Ce laps de temps est extrêmement court, mais permet d’améliorer, dès la première séance, une majorité de symptômes. Les aiguilles sont posées et une transe hypnotique est réalisée.
Le principe fondamental est l’enseignement, déjà, d’une technique d’auto-hypnose, que le patient pourra, et devra, immédiatement pratiquer quotidiennement. L’idée est de laisser maintenant le symptôme de côté, et d’élargir le champ de vision du patient, en utilisant toutes les ressources recueillies par l’interrogatoire. On utilise en particulier le langage verbal, paraverbal et non verbal du patient, son canal de communication préférentiel, visuel, auditif, kinesthésique, olfactif ou gustatif correspondant, ou non, à sa typologie.
La transe va créer une attente, selon les préceptes de François Roustang, nécessaire au processus thérapeutique. L’intuition du thérapeute fait le reste.
Bien entendu chaque séance est unique, en fonction des données fournies en temps réel par le patient…



Exercices pratiques
• Acquisition de trois techniques d’utilisation du « CLOUD » : LIEU DE SÉCURITÉ GÉOGRAPHIQUE, NUAGE ANTALGIQUE, NUAGE ÉMOTIONNEL

Objectifs
• Apprendre à gérer les émotions
• Apprendre à gérer un inconfort
• Apprendre à gérer un deuil

Liste des Mots-clés :
Approche de traitement alternatif/complémentaire, Douleur chronique, Émotions, Créativité, Changement

Diffusé par hypnose-ericksonienne.org

Couleur chronique

Hypnose Ericksonienne - mardi 22 mai 2018 - 21:28
Dr Jean-Michel Herin, médecin anesthésiste 7ème Congrès International Hypnose et Douleur. 
 Formation Continue en Hypnose Ericksonienne, Hypnose Médicale JEUDI 14 JUIN de 15 h 30 à 16 h 00 Conférence : Autre Niveau : Débutant, Intermédiaire, Expert Au moment où j’expliquais à mes enfants, dans la salle des Ménines du musée Picasso de Barcelone, ce qui a bien pu se passer dans l’esprit de Picasso, m’est venu l’intuition que c’est ce qui se passe également dans l’esprit d’un patient en train de guérir.

Cette hypothèse est le fil conducteur de toute ma réflexion clinique et artistique. Voilà pourquoi je ne pourrai jamais me contenter de n’être que médecin, ou qu’artiste. Les pratiques de l’un nourrissent l’autre.

Artistiquement, j’ai toujours eu beaucoup d’admiration pour les artistes que j’appelle « de la main gauche ». Cela est venu de tous ces chanteurs, auteurs, compositeurs, interprètes qui ont tous ont en commun de développer, en plaquant un accord d’une octave, de leur main gauche, toute la puissance de leur énergie musicale : Véronique Samson en est « ma référence » absolue, mais aussi Michel Berger, Elton John, Michel Polnareff, William Sheller…

On peut étendre cette notion de « main gauche » dans la musique à la littérature, l’architecture, la photo ou encore la peinture. Tous ces artistes ont en commun une façon particulière d’occuper l’espace, d’une simplicité apparente, bien que sophistiquée. Il peut s’agir de l’espace visuel, sonore, géographique.
Comme je l’ai dit précédemment, il s’agit de procédés demandant très peu de temps de réalisation, permettant de multiplier les modes d’expression artistique… ou thérapeutiques, permettant d’accroître le nombre de patients soignés !



Objectifs
• Utilisation du processus créatif de Rossi
• Utilisation de la créativité artistique à des fins thérapeutiques
• Introduire la notion de « nuage thérapeutique », outil multifonction : le SEB de l’hypnose !

Liste des Mots-clés :
Analgésie, Anxiété, Art, Changement, Confort, Respiration

Diffusé par hypnose-ericksonienne.org

La transe du corps: une approche hypno-somatique combinée pour patients traumatisés

Hypnose Ericksonienne - mardi 22 mai 2018 - 21:20
Woltemade Hartman, psychologue 7ème Congrès International Hypnose et Douleur. 
 Formation Continue en Hypnose Ericksonienne, Hypnose Médicale JEUDI 14 JUIN de 14 h 30 à 18 h 30 Atelier : Autre Niveau : Intermédiaire, Expert C’est un fait connu que le traumatisme qui provoque un chaos interne est créé lorsqu’un moment dévastateur est figé dans le temps. Cela entrave la croissance psychologique et nous déconnecte de nous-mêmes et des autres.

Lorsque nous sommes submergés par la menace et le désespoir, nous sommes figés dans la peur et nos énergies de survie instinctives sont dans l’incapacité de se mettre en œuvre.
Bien que les humains, comme les animaux, possèdent des systèmes de régulation pour faire face aux traumatismes, ces systèmes sont souvent substitués par l’inhibition néo-corticale.
Cette restriction conduit à la formation d’une constellation de symptômes, y compris la dissociation en tant que mécanisme de défense, la douleur, des modèles de dysfonctionnement cognitif, des réponses anxieuses et un sentiment général d’intrusion et de désespoir.

Dans cet atelier, l’accent sera mis sur les moyens de permettre aux énergies traumatisées de survivre, d’être libérées et complétées, en combinant l’hypnose et l’approche de l’expérience somatique à la résolution des traumatismes.
Les façons de prévenir et de résoudre les symptômes traumatiques, de recréer le rééquilibrage, l’autorégulation, la complétude, la cohérence et le « flux » seront présentées à travers des démonstrations en direct.

Traduction consécutive de l’anglais vers le français

Diffusé par hypnose-ericksonienne.org

Connexion corps et âme: incarnation, toucher et transe

Hypnose Ericksonienne - mardi 22 mai 2018 - 21:02
Woltemade Hartman, psychologue 7ème Congrès International Hypnose et Douleur. 
 Formation Continue en Hypnose Ericksonienne, Hypnose Médicale JEUDI 14 JUIN de 9 h 00 à 9 h 40 Conférence : Plénière Niveau : Débutant, Intermédiaire, Expert Descartes a déjà considéré la connexion possible entre le corps et l’âme d’un être humain. En termes plus modernes, nous nous y référons comme le débat du corps/psychisme.

Les disciplines de Psychothérapie et de Médecine ont pendant des années considéré le corps comme le domaine exclusif de médecine. En effet, la majeure partie du temps, le corps a seulement été étudié d’un point de vue pathologique. De plus, la psychothérapie n’a pas permis le toucher des patients ; la psychothérapie hypnotique ne permet pas non plus l’utilisation de contact dans le travail clinique.
Cette malheureuse situation se modifie lentement.

Le Dr Hartman démontrera pourquoi la combinaison de transe, d’incarnation et de toucher thérapeutique est essentielle pour des interventions psychothérapiques et hypno-thérapeutiques et dans le travail du trauma clinique.

Traduction consécutive de l’anglais vers le français

Diffusé par hypnose-ericksonienne.org

Présentation du développement de l'hypnose dans un centre hospitalier et mise en place de consultations par des IADES

Hypnose Ericksonienne - mardi 22 mai 2018 - 00:31
Pascale Hagnere, IADE 7ème Congrès International Hypnose et Douleur. 
 Formation Continue en Hypnose Ericksonienne, Hypnose Médicale JEUDI 14 JUIN de 15 h 00 à 15 h 30 Conférence : Autre Niveau : Débutant, Intermédiaire, Expert L’outil hypnose est entré au Centre Hospitalier de Bretagne Sud (Lorient) en 2006 ; tout d’abord au bloc opératoire.
Après quelques années d’incubation, l’hypnose se développe dans d’autres services (urgences, réanimation, radiologie, services aide médicale à la procréation, et d’autres encore)

La formation « hypnose et douleur aiguë » in situ a permis cet essor rapide.
Nous proposons de vous faire part de notre expérience et des différentes initiatives mises en place :
• La création d’une formation « communication et soins », de deux jours pour les IDES, AS et médecins, puis à la demande de l’établissement, une journée pour les brancardiers, secrétaires et agents d’accueil,
• Les réunions tri-annuelles institutionnelles
• Les différents outils d’information créés (flyer, affiches)
• La consultation hypnose, assurée par les IADES

Nous présenterons la consultation que nous proposons aux patients faisant le choix de l’intervention avec hypnose, et également la façon dont nous pouvons aider les patients à se préparer à leur intervention chirurgicale.
En effet il est possible, pour les patients particulièrement anxieux ou pour ceux qui doivent bénéficier d’une intervention très lourde de se préparer à l’aide de deux consultations hypnose.
Nous présenterons également le questionnaire de satisfaction remis aux patients.



Objectifs
• Présenter notre expérience du développement de l’hypnose au sein d’un centre hospitalier
• Présenter la consultation hypnose pré-chirurgicale

Mots-clés :
Communication thérapeutique, Développement, Satisfaction patient

Diffusé par hypnose-ericksonienne.org

Comment améliorer la prise en charge de nos patients en salle de réveil grâce aux outils hypnotiques

Hypnose Ericksonienne - lundi 21 mai 2018 - 05:05
Dr Nicolas Guillou, Dr Laure Martin, médecins anesthésistes 7ème Congrès International Hypnose et Douleur. 
 Formation Continue en Hypnose Ericksonienne, Hypnose Médicale JEUDI 14 JUIN de 14 h 30 à 18 h 30 Atelier : Douleur aiguë Niveau : Intermédiaire, Expert La salle de surveillance post-interventionnelle est un passage inévitable pour tous les patients bénéficiant d’une prise en charge anesthésique au bloc opératoire.

Elle est en sorte le lieu d’atterrissage après une anesthésie et génère de multiples stimulations sensorielles. La conscience de nos patients après une chirurgie et une anesthésie n’est pas toujours capable d’analyse critique.
L’état émotionnel des patients est de ce fait souvent assez défavorable et plutôt tourné vers « le problème » que vers l’espace des solutions.

C’est de notre responsabilité de soignant d’aider ces patients à retrouver, un étage émotionnel favorable, les outils hypnotiques de recadrage permettent de réactiver une conscience critique et de changer d’étage émotionnel.
L’approche est évidemment multimodale et l’outil hypnotique trouve une place pertinente dans cette prise en charge.

De la simple communication thérapeutique à des techniques plus élaborées s’intéressant notamment au confort corporel, nous vous proposerons une approche pratique et tournée vers le quotidien de soignant.
L’objectif principal de cet atelier est de vous permettre d’aider vos patients à retrouver du confort en SSPI et tout au long de leur chemin vers la guérison.



Exercices Pratiques :
• Discussion autours exemples vidéo
• Toucher – détente
• Réification inconfort/confort.

Objectifs :
• Comprendre les spécificités des outils hypnotiques en SSPI.
• Développer la créativité des équipes de SSPI en lien avec les ressources des patients.
• Comment redonner du lien entre corps et esprit ?

Mots-clés :
SSPI – douleur aiguë – confort – Dissociation – corps – Esprit

Diffusé par hypnose-ericksonienne.org

Accompagnement hypnotique d'un patient lors de son auto-anesthésie locale et pose de SNG

Hypnose Ericksonienne - dimanche 20 mai 2018 - 05:05
Magali Granger, infirmière 7ème Congrès International Hypnose et Douleur. 
 Formation Continue en Hypnose Ericksonienne, Hypnose Médicale JEUDI 14 JUIN de 17 h 30 à 18 h 00 Conférence : Douleur aiguë Niveau : Débutant, Intermédiaire, Expert Circonstances : D’une patiente très anxieuse (Xanax® + Tranxene®+ PCA de morphine) mucite traitée sous morphinique. Au moment je lui demande de déglutir elle me dit je peux y arriver toute seule, repousse ma main et dit « je suis capable »
Quoi : Auto-Pose de sonde naso-gastrique et anesthésie réalisée par le patient seul

Impact : La patiente a pu reposer sa sng 4 jours après malgré la mucite encore plus présente
Il fait une cartographie mentale de son tube digestif. Ce qui est surprenant c’est qu’à chaque fois c’est le patient qui décide de rajouter des actes lui-même. Il semble être en confiance quand on lui explique ou bien il est déjà dissocié et sa main est en catalepsie dès le début de l’acte. Donner le « pouvoir » au patient le redonner acteur de ses soins.
Ressenti du patient face à la SNG : SNG vécu comme un acte difficile car visuellement il y a une marque sur le visage qui rappelle la pathologie quand ils vont dans la salle de bains ou quand il discute sur Skype. Appréhension douloureuse, une mauvaise expérience passée.
Explication de l’anesthésie locale avec xylo spray 5 % d’alcool et ses métaphores (à mettre en puces) : - cornet postérieur du nez
: anesthésie du virage à tête d’épingle à cheveux, virage à 180 degrés, - sensation de gonflement un peu comme quand coupure sur la main et que l’on met un antiseptique, - puis carrefour aéro-digestif en donnant l’exemple d’un carrefour en voiture et d’un clapet qui se ferme ou s’ouvre d’où l’heure de jeun
Explication de l’intérêt de la SNG donné par le soignant :
• Diminution du risque de GVH digestive - Alimentaire pas de pertes de poids pas de perte musculaire - Meilleure récupération au niveau de la fatigue - Transit régulé - Permet aux cellules du tube digestif de se re-nourrir quand vous sortez d’aplasie
Déroulé du soin : Le patient fait seul son anesthésie locale. Il fait une cartographie mentale de son tube digestif après les différentes métaphores.
Différentes techniques utilisées : position basse, le choix illusoire, le yes-set, le miroring mains, la cassure dans la temporalité (logorrhées/silence), « 4,3,2,1 », Gestes rapides, focalisation, Respiration, Soutien, catalepsie (main qui reste dissociée)

Résultats : (les patients refusent de poser une autre SNG quand c’est le soignant qui l’a posé) 15 patients ont « auto-posé » leur SNG depuis juin 2017. Des 15, 5 l’ont vomi et l’ont tous reposé une 2e fois sans aucune difficulté, 1 patient l’a posé 3 fois sans difficulté.
Ressenti et impact chez les patients :
• Fierté - Autonome - « je fais enfin quelque chose » - Donner du « pouvoir » au patient - Se sent Acteur - Se réapproprie son corps



Objectifs
• Partager l’application de différentes techniques d’hypnose utilisées
• Permettre au patient de devenir acteur dans la pose de SNG
• Faire acquérir, en tant que professionnel de santé, de l’autonomie au patient

Liste des Mots-clés :
Anesthésie locale, Douleur aiguë, Hypnose conversationnelle, Cancer, Gestion de la douleur, Ressources

Diffusé par hypnose-ericksonienne.org

La réalité virtuelle au service de l'hypnose pour l'anesthésie et le traitement de la douleur

Hypnose Ericksonienne - samedi 19 mai 2018 - 06:00
Dr Denis Graff, médecin anesthésiste 7ème Congrès International Hypnose et Douleur. 
 Formation Continue en Hypnose Ericksonienne, Hypnose Médicale VENDREDI 15 JUIN de 16 h 30 à 18 h 30 Atelier Démonstration : Douleur aiguë Niveau : Débutant, Intermédiaire, Expert HypnoVR représente la première solution logicielle d’hypno-sédation et d’hypno-analgésie qui fait appel à la réalité virtuelle pour faciliter l’induction de la transe hypnotique.

Les solutions HypnoVR associent le pouvoir des suggestions hypnotiques et des expériences d’immersion multisensorielle en réalité virtuelle, pour diffuser des scénarios associant des univers visuels, des ambiances musicales et des sons spatialisés, en faisant usage de casques de réalité virtuelle. Une plateforme de diffusion permet au praticien et au patient de choisir l’ambiance de son choix, selon ses préférences et l’indication thérapeutique.

Le dispositif offre la possibilité au praticien de pratiquer une séance d’hypnose classique tout en accompagnant le patient dans une expérience immersive, virtuelle et tridimensionnelle, de détente et de confort.
Un nombre croissant d’études cliniques ont montré l’intérêt de l’usage de la réalité virtuelle pour le traitement de la douleur, la diminution du stress et de l’anxiété. Une association synergique de cette technique novatrice avec des techniques hypnotiques trouve des indications variées dans de nombreuses situations de douleur aiguë et chronique.

Cet atelier vous permettra de découvrir les possibilités nouvelles que permet la réalité virtuelle et de tester l’efficacité de vos propres scripts hypnotiques dans les différentes ambiances que propose le dispositif HypnoVR.


Exercice Démonstration
• Répondre à un quiz sur les applications médicales de la réalité virtuelle
• Réaliser une induction hypnotique avec l’aide du casque de réalité virtuelle
• Proposer des suggestions hypnotiques à visée anxiolytique et antalgique à partir des scénarios HypnoVR

Objectifs
• Comprendre l’apport de la réalité virtuelle dans le traitement de la douleur, du stress et de l‘anxiété
• Découvrir le dispositif médical de réalité virtuelle comme outil d’aide à l’induction hypnotique
• Faire l’expérience d’une séance d’hypnose en réalité virtuelle

Liste des Mots-clés :
Douleur aiguë, Douleur chronique

Diffusé par hypnose-ericksonienne.org

Mal de dos: soigner le corps et l'esprit

Hypnose Ericksonienne - vendredi 18 mai 2018 - 21:19
Dr Jean François Godeau, médecin 7ème Congrès International Hypnose et Douleur. 
 Formation Continue en Hypnose Ericksonienne, Hypnose Médicale VENDREDI 15 JUIN de 17 h 00 à 17 h 30 Conférence : Douleur chronique Niveau : Intermédiaire Nous sommes confrontés de façon pluri-quotidienne à des plaintes douloureuses du rachis cervical, dorsal et lombaire ; en particulier des plaintes chroniques ou récidivantes.

C’est même devenu un problème socio-économique très préoccupant. L’Assurance Maladie indiquait en 2016 que les seules lombalgies étaient en forte hausse et coûtaient prés d’un milliard d’euros, principalement en arrêts de travail.
L’expérience montre que la majorité des plaintes sont fonctionnelles ou mixtes mais que la prise en charge de cette partie fonctionnelle et émotionnelle et quasiment inexistante. Parler de douleur psychologique ou psychosomatique est encore tabou. Gardons a l’esprit que « la douleur est une expérience sensorielle et émotionnelle désagréable associée a un dommage tissulaire présent ou potentiel ou décrit en tant que tel » (définition de l’association internationale d’étude de la douleur et également de l’OMS)

Pourtant les solutions existent avec des résultats souvent rapides et spectaculaires à condition de nouer une solide alliance thérapeutique qui permettra de modifier bien des croyances et de faire en sorte que le patient prenne une part active dans son traitement.

Les techniques utilisées sont adaptées en fonction des circonstances et des antécédents : événements douloureux, traumatismes psychologiques, séparations, perte d’un être cher, contexte professionnel, familial etc..
Différentes techniques d’hypnose peuvent être mises en œuvre et l’utilisation d’autres techniques : EMDR ou thérapies brèves sont parfois utiles.



Objectifs
• Savoir évaluer les différentes composantes de la douleur mécanique, inflammatoire, émotionnelle
• Expliquer, éduquer, modifier les croyances, recadrer.
• Rôle de l’hypnose et des thérapies brèves

Liste des Mots-clés :
Fibromyalgie, Alliance thérapeutique, Douleur chronique, thérapie brève, Rééducation Fonctionelle

Diffusé par hypnose-ericksonienne.org

Hypnose et approche viscérale: le ventre, 2ème cerveau ?

Hypnose Ericksonienne - mercredi 16 mai 2018 - 11:19
Dr Allisson Gilis Allisson, médecin pédiatre 7ème Congrès International Hypnose et Douleur. 
 Formation Continue en Hypnose Ericksonienne, Hypnose Médicale SAMEDI 16 JUIN de 9 h 00 à 10 h 30 Atelier : Autre Niveau : Intermédiaire, Expert De récentes études scientifiques ont montré que notre membrane intestinale contient deux cents millions de neurones qui veillent à notre digestion mais qui permettent aussi l’échange d’informations avec notre cerveau.
Une découverte quelque peu différente qui remet en cause l’hégémonie cérébrale et qui ouvre la perspective d’un cerveau viscéral émotionnel capable de réguler autant nos émotions que notre transit.

En effet, les neurones du système nerveux entérique produisent autant de dopamines que le cerveau et sécrètent 95 % de la sérotonine présente dans notre corps. Beaucoup de responsabilités pour un système nerveux caché, enfoui dans notre abdomen et souvent oublié, délaissé.
L’abord viscéral au travers du souffle, du toucher par le massage et de la résonance sensorielle par la voix grâce à des techniques d’hypnose conversationnelle enclenche bon nombre de processus internes œuvrant vers l’équilibre du corps et de l’esprit. Je propose une pratique spécifique autour des douleurs viscérales chez l’enfant appelée « Massage intégratif viscéral » (MIV) en dirigeant une hypnose sensorielle métaphorique selon l’âge de l’enfant tout au long de cette approche par le toucher.

En effet, en pédiatrie, une partie des consultations d’urgences découle de troubles psychosomatiques.
Chez les plus petits, la proposition serait de soulager les coliques par l’approche sensorielle liée au massage viscéral.
Chez les plus grands, la proposition pourrait être une réification de la douleur abdominale pendant le MIV dont l’objectif est de libérer le tissu viscéral par le toucher en transformant le climat intérieur par des techniques hypnotiques et donc par la voix.
Chez tous, la proposition veillerait à soulager les constipations aiguës ou chroniques via notamment le massage du cadre colique.

Ces techniques (MIV et hypnose) auxquelles j’ai récemment été formée ouvrent des possibilités quant à l’approche médicale (dans mon cas) face aux douleurs abdominales psychosomatiques chez l’enfant mais aussi face aux coliques du nouveau-né et à la constipation, trois motifs de consultation sur les marches du podium en pédiatrie.
Elles permettraient d’envisager une approche différente, non médicamenteuse, associée à une efficacité en termes de réduction des symptômes et de surcroît prolongée dans le temps.



Exercices pratiques
• Anatomie palpatoire : quelques outils
• Exercice à l’écoute de la respiration
• Massage Intégratif Viscéral : qu’est-ce que c’est ?

Objectifs
• Décrire l’approche viscérale par le toucher de notre 2e cerveau
• Montrer l’impact du toucher associé a des techniques hypnotiques
• Aborder les cas particuliers de la pédiatrie avec éventuellement des chiffres à la clé d’ici juin 2018

Liste des Mots-clés :
MIV, Toucher, Cerveau viscéral émotionnel, hypnose conversationnelle, Pédiatrie, Approche non médicamenteuse

Diffusé par hypnose-ericksonienne.org

Hypno-anesthésie et monitoring de la fonction cérébrale au cours de la ponction d'ovocytes.

Hypnose Ericksonienne - mercredi 16 mai 2018 - 11:12
Dr Don-Pierre Giudicelli, médecin anesthésiste 7ème Congrès International Hypnose et Douleur. 
 Formation Continue en Hypnose Ericksonienne, Hypnose Médicale JEUDI 14 JUIN de 17 h 30 à 18 h 00 Conférence : Autre Niveau : Expert L’hypnose est définie comme un état modifié de la conscience. Son utilisation est de plus en plus large au bloc opératoire, De multiples études ont montré que la transe hypnotique s’accompagnait de modifications du profil EEG. En anesthésie il est possible d’utiliser un monitoring de la fonction cérébrale utilisant un algorithme permettant d’apprécier la profondeur de l’anesthésie. Le but de cette étude était de déterminer l’effet de la transe hypnotique sur les paramètres EEG au cours des ponctions d’ovocytes sous hypno-sédation dans notre structure.

Patients et méthodes
Après accord du comité local d’éthique, les patientes volontaires pour une hypno-anesthésie pendant le prélèvement d’ovocytes sont soumises à une technique hypnotique avec mesure simultanée des valeurs quantitatives du spectre EEG (Patient State Index (PSI) moniteur Sedline MASIMO). Les valeurs sont enregistrées toutes les minutes avant l’induction, pendant l’acte et jusqu’au réveil complet. Le sujet de la transe hypnotique est laissé à l’appréciation de l’IADE réalisant cette induction en accord avec la patiente.
Le protocole anesthésique est identique pour toutes les patientes avec titration à la demande de propofol et alfentanyl selon leurs réactions.

Nous comparerons les données du PSI avant induction, pendant la transe (valeur minimale obtenue) et après réveil complet du sujet.



Objectifs
• Relation hypno-anesthésie et EEG
• Relation hypno-anesthésie et analgésie
• Monitorer l’hypno-anesthésie

Liste des Mots-clés :
Anesthésie générale, Approche de traitement alternatif/complémentaire, Bloc chirurgical, Neurosciences

Diffusé par hypnose-ericksonienne.org

Drainage thoracique et hypnose conversationnelle spontanée: vidéo

Hypnose Ericksonienne - mercredi 16 mai 2018 - 10:11
Dr Jacques Génin, médecin urgentiste 7ème Congrès International Hypnose et Douleur. 
 Formation Continue en Hypnose Ericksonienne, Hypnose Médicale SAMEDI 16 JUIN de 9 h 00 à 10 h 30 Atelier Démonstration Vidéo : Autre Niveau : Débutant, Intermédiaire Capture vidéo impliquant une patiente qui présente un pneumothorax spontané, un « thérapeute » qui tremble et une infirmière qui les assiste pour un drainage thoracique tout en douce heure… peu de temps avant les vacances de la Toussaint !

Le traitement consiste à drainer l’épanchement gazeux par la mise en place d’un drain à travers la paroi thoracique. Après une courte incision réalisée sous anesthésie locale il convient de pratiquer une dissection des plans sous-cutanés jusqu’à la cavité pleurale puis à introduire un drain qui permet le drainage de l’épanchement.

Dans cet exemple la transe induite naturellement va être entretenue par l’infirmière qui apparaît comme un « sujet/objet » de focalisation pour la patiente. Cela nous rappelle les exercices pratiqués lors de nos formations. Il y a le Patient, ici une patiente enseignante en Collège, le Thérapeute et l’Observateur. L’observateur, ici l’infirmière, peut devenir Thérapeute au sens
« hypnotique » du terme, et le Thérapeute se transformer en Observateur.

Dans notre courte expérience de pratique de l’hypnose dans un service d’urgences, la réalisation de certains gestes est facilitée par la présence de ce tiers Thérapeute.
Entre une infirmière qui ose parler sans savoir (?) et une patiente qui ose parler sans vouloir (!) peut-être faut-il parfois simplement savoir oser vouloir se taire, l’hypnose conversationnelle étant parfois faite de quelques mots et de nombreux silences, l’essentiel étant que la transe nous porte.



Objectifs
• observ
• oBserV
• ObSERv

Liste des Mots-clés :
Alliance thérapeutique, Anesthésie locale, Dissociation, Douleur aiguë, Traumatologie, Urgences

Diffusé par hypnose-ericksonienne.org

Réduction de luxation de l'épaule : méthode de Milch et hypnose conversationnelle, de New-York à Cassis en passant par Phoenix

Hypnose Ericksonienne - mercredi 16 mai 2018 - 10:08
Dr Jacques Génin, médecin urgentiste 7ème Congrès International Hypnose et Douleur. 
 Formation Continue en Hypnose Ericksonienne, Hypnose Médicale JEUDI 14 JUIN de 17 h 00 à 17 h 30 Conférence : Autre Niveau : Débutant, Intermédiaire Douleur : qualité de ce qui ne procure aux sens aucun plaisir délicat ;-)

L’articulation gléno-humérale est l’articulation la plus mobile de l’organisme. C’est aussi celle qui se luxe le plus souvent. Source d’une sorte d’inconfort spatio-temporaire.
D’antiques fresques en présentent sa réduction.
Parmi les nombreuses techniques, la plus couramment citée est celle d’Hippocrate
Beaucoup d’autres ont été décrites : celle de Stimson, de Kocher, la technique de la chaise, celle de Berrehail, l’auto-réduction, etc.

En 1938, un chirurgien orthopédique new-yorkais, Henry Milch, publiait dans Surgery une nouvelle technique… Milch (1895-1964)… don’t forget, « a complex man, he has left his mark ».
C’est cette technique que nous utilisons en première intention depuis de nombreuses années. Elle nous a été enseignée par des médecins de stations de sports divers.
Simple et douce, elle nécessite une participation « passivement active » du patient. Le plus important est le relâchement musculaire, la respiration et un peu de patience.

Formé à Emergences il y a 3 ans, nous vous présentons le cas d’une patiente de 85 ans victime d’une luxation de l’épaule. Vous verrez comment cette méthode renforcée par une hypnose conversationnelle spontanée, entretenue par la fille de la patiente, nous emmènera jusqu’à Cassis pour y déguster une très bonne glace, en passant du vert au bleu et du bleu au rose. À moins que ce ne soit l’inverse.
L’hypnose, un éveil paradoxal où la transe n’existe que si elle est partagée. Une transe toute en douceur.



Objectifs
• Osez vouloir
• Savoir oser
• Osé se terre

Liste des Mots-clés :
Alliance thérapeutique, Douleur aiguë, Hypnose conversationnelle, Urgences, Traumatologie, Vidéo

Diffusé par hypnose-ericksonienne.org

Pourquoi et comment je suis «présent» au bloc opératoire

Hypnose Ericksonienne - samedi 12 mai 2018 - 21:51
Dr Marc Galy, médecin anesthésiste, Paris. 7ème Congrès International Hypnose et Douleur. 
 Formation Continue en Hypnose Ericksonienne, Hypnose Médicale VENDREDI 15 JUIN de 16 h 30 à 18 h 30 Atelier Démonstration Vidéo : Communication thérapeutique Niveau : Intermédiaire, Expert Les techniques d’induction hypnotiques sont nombreuses. Au bloc opératoire ou dans tous les lieux ou les acteurs de soins réalisent des gestes techniques sous anesthésie loco régionale, local les outils hypnotiques peuvent être utilisés. Même dans ce contexte technique, même avec l’aide des outils hypnotiques, il nous faut nous interroger sur notre « présence thérapeutique ». La communication thérapeutique nous aide dans ce lien qui relie le patient et le praticien, mais elle n’est pas le seul élément de ce lien.
Nous nous arrêterons sur la notion de « présence », socle, premier temps de la relation et de la communication thérapeutique. Cette présence « clinique », cette posture entraîne le patient et praticien dans la relation hypnotique.
Néanmoins cette capacité à être « là », « présent » dans la relation demande de la part du praticien une réflexion et un travail. Parmi les outils qui ouvrent la porte à ce travail, nous nous arrêterons sur l’expérience méditative.

L’acte méditatif ou l’expérience méditative nous autorise à rentrer dans la perception du moment présent, dans ce « ici et maintenant ». Cette capacité à percevoir l’environnement est essentielle dans le lien thérapeutique. La perception de l’environnement tel qu’il se présente à nous, sans chercher, sans vouloir, sans interprétation et sans jugement est le socle de la relation thérapeutique. C’est dans la relation, dans le lien thérapeutique que les outils hypnotiques trouvent leurs places.

Nous nous aiderons d’un film qui objective le travail de présence au bloc opératoire. Il nous montera comment dans un lieu technique, de stress et d’attente la présence de l’équipe autorise l’entrée du patient dans l’espace hypnotique, peut être sans
« rien faire » d’autre.



Objectifs
• Définir la « présence thérapeutique »
• Placer la « présence thérapeutique » comme socle du lien.
• Objectiver les « outils de la présence » dans le lien thérapeutique

Liste des Mots-clés :
Alliance thérapeutique, Communication, Sensorialité, Vidéo, Émotions

Diffusé par hypnose-ericksonienne.org

L’expérience méditative est-elle nécessaire en consultation en Hypnoanalgésie?

Hypnose Ericksonienne - samedi 12 mai 2018 - 21:44
Dr Marc Galy, médecin anesthésiste, Paris 7ème Congrès International Hypnose et Douleur. 
 Formation Continue en Hypnose Ericksonienne, Hypnose Médicale JEUDI 14 JUIN de 15 h 00 à 15 h 30 Conférence : Communication thérapeutique Niveau : Expert L’apport des outils hypnotiques est incontestable dans la prise en charge de la douleur quelle que soit la situation. Le changement des perceptions ordinaires est le socle commun des différentes techniques utilisées.
La relation thérapeutique ou présence thérapeutique est l’un des éléments centraux qui conduit le patient dans ce changement des perceptions ordinaires.
Cette présence thérapeutique demande au praticien, un travail personnel qui résulte non pas de la mémorisation de « recette » mais d’une position d’écoute et observation intense.
Nous nous arrêterons sur les notions de « perceptions sensorielles » que l’on retrouve dans l’expérience méditative.
En effet la pratique méditative donne au praticien une nouvelle approche dans la perception sensorielle. La rencontre avec le silence en est l’un des éléments.
Dans le travail thérapeutique d’une consultation hypno-analgésie, cette approche semble essentiel. Le travail de perception sensorielle qui s’associe aux suggestions hypnotiques ouvre la porte aux modifications et aux changements que la relation hypnotique propose.
Nous nous arrêtons aussi sur la place du silence dans la relation thérapeutique. Le silence accompagne les suggestions hypnotiques dans la relation thérapeutique.
Enfin nous interrogerons sur ce « balancement » entre les perceptions algiques et les modifications suggérées par les outils hypnotiques. Pouvons parler d’un balancement entre « présence » et « absence »?
Quelques situations cliniques viendront accompagner cette réflexion



Objectifs
• Placer l’outil méditatif dans l’arsenal thérapeutique
• Analyser la place du « silence » dans l’acte thérapeutique
• Observer le balancement thérapeutique entre « présence » et « absence »

Liste des Mots-clés :
Alliance thérapeutique, Bienveillance, Conscience, Gestion de la douleur, Auto-hypnose, Perception

Diffusé par hypnose-ericksonienne.org

Quand les mots suspendent les maux, du lien hiérarchique au plaisir de soigner et d'encadrer

Hypnose Ericksonienne - samedi 12 mai 2018 - 21:38
Chantal Gales Darrieu, infirmière 7ème Congrès International Hypnose et Douleur. 
 Formation Continue en Hypnose Ericksonienne, Hypnose Médicale SAMEDI 16 JUIN de 12 h 00 à 12 h 30 Conférence : Communication thérapeutique Niveau : Débutant, Intermédiaire Dans nos établissements de santé, l’efficience est-elle compatible avec la bien-traitance ?
Les directives de retour à l’équilibre, avec des réductions de postes, cumulées à une demande d’augmentation de l’activité, sont autant de messages que les cadres doivent faire passer sur le terrain.
Ils sont confrontés à une application complexe.
Pour accroître les performances financières des hôpitaux, un management toxique s’est développé. Tous les personnels y sont confrontés.
Les médias dénoncent les conditions de travail alarmantes qui conduisent au « burn-out » L’hôpital est un monde désormais désenchanté et sans passion pour beaucoup de soignants.
Il existe un antidote, la communication thérapeutique, qui rend possibles des soins de qualité dans un contexte serein et épanouissant.
Comment distinguer le costume professionnel du soignant de son costume personnel?
Une formation étudiée spécifiquement pour les cadres de santé, s’adresse à ceux qui veulent permettre à leurs équipes de fonctionner dans les meilleures conditions relationnelles possible.
La finalité consiste à éviter l’épuisement professionnel et par voie de conséquence, réduire l’absentéisme des personnels. Il convient de faire durer la passion au sein des hôpitaux.



Objectifs
• Prendre conscience de la réalité des relations dans les services de soins.
• Démontrer l’importance de ré-impulser de la passion à soigner.
• Proposer une solution/formation adaptée et spécifique pour les cadres.

Liste des Mots-clés :
Bienveillance, Communication, Équipe multidisciplinaire, Projet d’établissement, Ressources

Diffusé par hypnose-ericksonienne.org
Syndiquer le contenu